Retour

Actualités

Une nouvelle saison au Bol d’Or

Une nouvelle saison au Bol d’Or

02/09/2016 15:02

La saison FIM EWC 2016/2017 a déjà débuté. Plusieurs équipes viennent de se retrouver sur le circuit Paul Ricard au Castellet qui accueillera le Bol d’Or les 17 et 18 septembre, première manche de cette nouvelle saison.

Ces deux jours d’essais ont permis à quelques teams de pointe d’affûter leurs armes pour le Bol d’Or qui ouvre dans 15 jours la nouvelle saison FIM EWC 2016/2017. Le GMT94 Yamaha y a été le plus rapide enregistré en 1’59.360 mais le Suzuki Endurance Racing Team, en piste sans transpondeur, aurait signé des chronos similaires. Autre team officiel sans transpondeur, le Honda Endurance Racing a profité de ces deux journées pour tester et valider de nouvelles pièces, entre autres, carénages et bras oscillant.

Ces pré-tests ont permis d’admirer les premiers tours de piste au Castellet du Eva RT Trick Star avec Erwan Nigon et Osamu Deguchi, respectivement enregistrés en 1’59.587 et en 2’00.877. Ce team japonais s’engage sur l’ensemble du FIM EWC 2016/2017 et fera partie des favoris.

Parmi les équipes les plus performantes en piste lors de ces pré-tests, le Team Tecmas Endurance sur BMW enregistre son meilleur tour en 2’00.874 avec Louis Rossi qui fait son retour en Endurance après son passage au GMT94 Yamaha en début de saison 2016.

Remarquée aussi lors de ces pré-tests du Bol d’Or, Yamaha Superstock de Moto Ain, très performante avec Hugo Clere en 2’01.806 et qui envisage de recruter Alexis Masbou, pilote Moto3, qui a déjà tâté de l’Endurance au Bol d’Or 2011 en qualité de pilote remplaçant au Junior Team Le Mans Sud Suzuki.

Un équipage 100% féminin sera aussi au départ du Bol d’Or. Le Girls Racing Team, avec les Françaises Muriel Simorre et Carole Goncalves, la Néerlandaise Jolanda Van Westrenen et l’Américaine Melissa Paris, a bouclé son meilleur en 2’07.685 lors de ces premiers tests au Castellet.

Rendez-vous jeudi 15 septembre à 9 h 30 sur le Circuit Paul Ricard pour les premiers essais libres officiels du Bol d’Or, première manche de la nouvelle saison FIM EWC 2016/2017.

La tension monte à 10 jours des 24 Heures Motos. 60 équipes ont rendez-vous au Mans pour cette deuxième manche du championnat du monde FIM EWC 2017-2018. L’enjeu est capital puisque, sur cette épreuve, 60 points peuvent être accordés à l’équipe la plus performante à l’arrivée dimanche 22 avril.

La tension monte à 10 jours des 24 Heures Motos. 60 équipes ont rendez-vous au Mans pour cette deuxième manche du championnat du monde FIM EWC 2017-2018. L’enjeu est capital puisque, sur cette épreuve, 60 points peuvent être accordés à l’équipe la plus performante à l’arrivée dimanche 22 avril.

Suivez le championnat FIM EWC partout et à tout moment. L’application mobile FIM EWC est disponible !

Le YART Yamaha a terminé les tests des 24 Heures Motos sur une note très encourageante. L’équipe officielle autrichienne est la seule à avoir bouclé un tour du circuit Bugatti sous la barre des 1’37.

F.C.C. TSR Honda France a dominé la première journée pré-tests 24 Heures Motos au Mans. 50 des 60 équipes engagées sur cette 2e manche du Championnat FIM EWC étaient présentes sur le circuit Bugatti malgré la pluie.

F.C.C. TSR Honda France a dominé la première journée pré-tests 24 Heures Motos au Mans. 50 des 60 équipes engagées sur cette 2e manche du Championnat FIM EWC étaient présentes sur le circuit Bugatti malgré la pluie.

Avec cinq constructeurs et trois manufacturiers au coude à coude, les 24 Heures Motos ouvrent largement le champ des candidats à la victoire. Tour d’horizon des favoris de la 41e édition qui sera disputée les 21 et 22 avril au Mans.

Avec cinq constructeurs et trois manufacturiers au coude à coude, les 24 Heures Motos ouvrent largement le champ des candidats à la victoire. Tour d’horizon des favoris de la 41e édition qui sera disputée les 21 et 22 avril au Mans.

A quatre mois des Suzuka 8 Hours, les équipes officielles japonaises sont déjà prêtes à en découdre. Après l’annonce Honda du retour du Team HRC à Suzuka, Kawasaki marque les esprits avec le retour de Jonathan Rea au Team Green.