Retour

Actualités

Un Bol d’Or haut en couleurs

Un Bol d’Or haut en couleurs

08/09/2016 15:44

Le Bol d’Or donne le départ de la nouvelle saison FIM EWC 2016/2017. Le circuit Paul Ricard au Castellet accueille, les 17 et 18 septembre, la 80e édition de cette épreuve de 24 heures. Parmi les 56 teams engagés, on trouve des spécialistes de l’Endurance et de nouveaux pilotes issus du MotoGP avec, en vedette, le Français Randy de Puniet recruté par le Team SRC Kawasaki.

Encore sur l’élan d’une saison 2016 qui vient de se conclure, fin août, aux 8 Heures d’Oschersleben par un nouveau sacre du Suzuki Endurance Racing Team à un point seulement du GMT94 Yamaha, les équipes attaquent déjà la saison FIM EWC 2016/2017. Le Bol d’Or 2016 est, en effet, la première épreuve d’une nouvelle ère de l’EWC dont le nouveau format de calendrier donnera le départ de la nouvelle saison chaque année en septembre au Bol d’Or pour la clôturer en juillet aux 8 Heures de Suzuka.

Endurance et vitesse au départ
Les grands animateurs de la saison 2016 sont au départ. Certains jouent la continuité pour jouer le titre 2016/2017 comme le Suzuki Endurance Racing Team avec Anthony Delhalle, Etienne Masson et Vincent Philippe, le GMT94 Yamaha avec David Checa, Lucas Mahias et Niccolò Canepa ou le Honda Endurance Racing avec Julien da Costa, Sébastien Gimbert et Freddy Foray. D’autres affinent leur trio de pilotes comme le YART Yamaha Official EWC Team avec l’Américain Josh Hayes pour épauler Broc Parkes et Sheridan Morais ou comme l’étonnant Team April Moto Motors Events, 3e du FIM EWC 2016, qui a recruté Matthieu Lagrive, ex pilote SRC Kawasaki, aux côtés de Gregg Black et de Grégory Fastré pour viser plus haut encore. Ce passage de Matthieu Lagrive sur la Suzuki #50 impose au Team SRC Kawasaki de le remplacer par un pilote à la hauteur d’une nouvelle quête de victoire. Pour le Bol d’Or, le team officiel Kawasaki a trouvé son homme ! Randy de Puniet sera au départ de son premier Bol d’Or au guidon de la Kawasaki #11. Le pilote français issu du MotoGP a déjà goûté à l’Endurance en terminant deuxième des 8 Heures de Suzuka 2014. Autre nom de la vitesse française au départ, Louis Rossi fait son retour en Endurance sur la BMW du Team Tecmas après des débuts difficiles dans la discipline avec le GMT94 Yamaha en début de saison 2016. On note aussi le retour de Max Neukirchner au guidon avec le Team Rabid Transit, soutenu par le YART, aux côtés d’Ivan Silva et d’Igor Jerman.

Dix nations représentées
Le F.C.C. TSR Honda avait initié le mouvement. Cette saison, deux teams japoanis s’engagent en FIM EWC 2016/2017. Pour le Bol d’Or, F.C.C. TSR Honda fait appel à un grand spécialiste des 8 Heures de Suzuka, Shinichi Itoh, quatre fois vainqueur de l’épreuve, aux côtés de Kazuma Watanabe et de Damian Cudlin. Autre animateur des 8 Heures de Suzuka, le Eva RT Trick Star (Kawasaki) sera pour la première fois au départ du Bol d’Or avec Erwan Nigon, Hitoyasu Izutsu et Osamu Deguchi. Le Japon vient s’ajouter aux diverses représentations internationales au départ. Dix nations différentes seront au départ du 80e Bol d’Or.

Même effervescence du côté des équipes Superstock. Le Team 3Art Yam’Avenue, vainqueur de la Coupe du Monde 2016, a recruté Luca Marconi, pilote italien Superstock1000, pour partager le guidon avec Louis Bulle et Alex Plancassagne. Mais les challengers sont nombreux et pressants dans cette catégorie.

Les essais officiels du Bol d’Or débutent jeudi 15 septembre à 9 h 30. Le départ de la course sera donné samedi 17 septembre à 15 h (GMT+2).

Liste provisoire des engagés au Bol d’Or 2016

Horaires du Bol d’Or 2016/2017

La tension monte à 10 jours des 24 Heures Motos. 60 équipes ont rendez-vous au Mans pour cette deuxième manche du championnat du monde FIM EWC 2017-2018. L’enjeu est capital puisque, sur cette épreuve, 60 points peuvent être accordés à l’équipe la plus performante à l’arrivée dimanche 22 avril.

La tension monte à 10 jours des 24 Heures Motos. 60 équipes ont rendez-vous au Mans pour cette deuxième manche du championnat du monde FIM EWC 2017-2018. L’enjeu est capital puisque, sur cette épreuve, 60 points peuvent être accordés à l’équipe la plus performante à l’arrivée dimanche 22 avril.

Suivez le championnat FIM EWC partout et à tout moment. L’application mobile FIM EWC est disponible !

Le YART Yamaha a terminé les tests des 24 Heures Motos sur une note très encourageante. L’équipe officielle autrichienne est la seule à avoir bouclé un tour du circuit Bugatti sous la barre des 1’37.

F.C.C. TSR Honda France a dominé la première journée pré-tests 24 Heures Motos au Mans. 50 des 60 équipes engagées sur cette 2e manche du Championnat FIM EWC étaient présentes sur le circuit Bugatti malgré la pluie.

F.C.C. TSR Honda France a dominé la première journée pré-tests 24 Heures Motos au Mans. 50 des 60 équipes engagées sur cette 2e manche du Championnat FIM EWC étaient présentes sur le circuit Bugatti malgré la pluie.

Avec cinq constructeurs et trois manufacturiers au coude à coude, les 24 Heures Motos ouvrent largement le champ des candidats à la victoire. Tour d’horizon des favoris de la 41e édition qui sera disputée les 21 et 22 avril au Mans.

Avec cinq constructeurs et trois manufacturiers au coude à coude, les 24 Heures Motos ouvrent largement le champ des candidats à la victoire. Tour d’horizon des favoris de la 41e édition qui sera disputée les 21 et 22 avril au Mans.

A quatre mois des Suzuka 8 Hours, les équipes officielles japonaises sont déjà prêtes à en découdre. Après l’annonce Honda du retour du Team HRC à Suzuka, Kawasaki marque les esprits avec le retour de Jonathan Rea au Team Green.