Retour

Actualités

Le SERT verrouille la course

Le SERT verrouille la course

18/09/2016 08:35

Le SERT caracole toujours en tête après 16 h de course au Bol d’Or. L’étonnante Kawasaki japonaise du Trick Star Racing pointe en 2e position devant le Team Kawasaki SRC, bien remontée après un souci d’axe de roue.

Alors que le Suzuki Endurance Racing Team s’est appliqué, avec Vincent Philippe, Anthony Delhalle et Etienne Masson, à accroitre son avance en tête. A 7 heures du matin, le SERT compte 9 tours d’avance sur le Trick Star Racing qui fait une entrée fracassante au Bol d’Or. Cette équipe japonaise, animatrice des 8 Heures de Suzuka, participe pour la première fois au Bol d’Or avec Erwan Nigon, Osamu Deguchi et Hitoyasu Izutsu. Cette Kawasaki japonaise tient encore tête face à la remontée du Team SRC Kawasaki. Retardés en début de course par un axe de roue défectueux, Gregory Leblanc, Randy de Puniet et Fabien Foret n’ont rien lâché et sont revenus ce matin dans la roue de Trick Star Racing.

4e et 5e après 16 heures de course, le Maco Racing avec Greg Junod, Anthony dos Santos et Marko Jerman et le F.C.C. TSR Honda avec Shinichi Ito, Damian Cudlin et Kazuma Watanabe n’ont pas pu résister à la remontée du Team Kawasaki SRC.

Le Team Bolliger Switzerland tient fermement la 6e place devant un trio de machines Superstock avec la Yamaha Moto Ain (Alexis Masbou, Johann Nigon et Hugo Clere), le Tati Team Beaujolais Racing (Julien Enjolras, Dylan Buisson et Anthony Violland) et le Team 3Art Yam’Avenue (Louis Bulle, Alex Plancassagne et Luca Marconi). Le Yamaha Viltaïs Experiences, animatrice des Superstock, a perdu du terrain sur un souci de pompe à essence.

Mais le grand coup de théâtre du petit matin vient du YART Yamaha Official EWC Team. Calé en 2e position, Broc Parkes, Josh Hayes et Sheridan Morais viennent d’abandonner sur un problème moteur.

La Honda Endurance Racing et le GMT94 Yamaha, retardés en début de course par des chutes, poursuivent leur remontée. Ils pointent respectivement en 11e et 18e position, malheureusement hors des points bonus distribués à 16 h aux dix premiers classés.

Résultats du Bol d’Or après 16 h de course avec points bonus

La tension monte à 10 jours des 24 Heures Motos. 60 équipes ont rendez-vous au Mans pour cette deuxième manche du championnat du monde FIM EWC 2017-2018. L’enjeu est capital puisque, sur cette épreuve, 60 points peuvent être accordés à l’équipe la plus performante à l’arrivée dimanche 22 avril.

La tension monte à 10 jours des 24 Heures Motos. 60 équipes ont rendez-vous au Mans pour cette deuxième manche du championnat du monde FIM EWC 2017-2018. L’enjeu est capital puisque, sur cette épreuve, 60 points peuvent être accordés à l’équipe la plus performante à l’arrivée dimanche 22 avril.

Suivez le championnat FIM EWC partout et à tout moment. L’application mobile FIM EWC est disponible !

Le YART Yamaha a terminé les tests des 24 Heures Motos sur une note très encourageante. L’équipe officielle autrichienne est la seule à avoir bouclé un tour du circuit Bugatti sous la barre des 1’37.

F.C.C. TSR Honda France a dominé la première journée pré-tests 24 Heures Motos au Mans. 50 des 60 équipes engagées sur cette 2e manche du Championnat FIM EWC étaient présentes sur le circuit Bugatti malgré la pluie.

F.C.C. TSR Honda France a dominé la première journée pré-tests 24 Heures Motos au Mans. 50 des 60 équipes engagées sur cette 2e manche du Championnat FIM EWC étaient présentes sur le circuit Bugatti malgré la pluie.

Avec cinq constructeurs et trois manufacturiers au coude à coude, les 24 Heures Motos ouvrent largement le champ des candidats à la victoire. Tour d’horizon des favoris de la 41e édition qui sera disputée les 21 et 22 avril au Mans.

Avec cinq constructeurs et trois manufacturiers au coude à coude, les 24 Heures Motos ouvrent largement le champ des candidats à la victoire. Tour d’horizon des favoris de la 41e édition qui sera disputée les 21 et 22 avril au Mans.

A quatre mois des Suzuka 8 Hours, les équipes officielles japonaises sont déjà prêtes à en découdre. Après l’annonce Honda du retour du Team HRC à Suzuka, Kawasaki marque les esprits avec le retour de Jonathan Rea au Team Green.