Retour

Actualités

La pluie fige la grille

La pluie fige la grille

16/09/2016 15:35

La pluie a figé les positions acquises hier sur la grille de départ du Bol d’Or. Le GMT94 Yamaha, le Suzuki Endurance Racing Team et le SRC Kawasaki seront au coude à coude au départ samedi à 15 h sur le Circuit Paul Ricard.

Les nombreuses averses de la nuit et la pluie encore présente ce matin sur le Castellet n’ont pas permis, à de rares exceptions près, d’améliorations des temps réalisés hier lors de la première séance de qualifications disputée sur piste sèche.

Sur l’élan de ses deux victoires sur la saison 2016, le GMT94 Yamaha s’affiche comme l’équipe à battre en ce début de nouvelle saison FIM EWC 2016/2017 avec David Checa, Niccolò Canepa et Lucas Mahias, auteur du meilleur tour en piste hier.

En 2e position sur la grille, Suzuki Endurance Racing Team va défendre sa position de champion du monde en titre avec Vincent Philippe, Anthony Delhalle et Etienne Masson. 3e au départ, le Team SRC Kawasaki va tenter de rester sur l’impulsion de ses quatre victoires consécutives au Bol d’Or avec Gregory Leblanc, Fabien Foret et une nouvelle recrue de choix, Randy de Puniet.

Mais dans le Top 8 se presse une foule de prétendants à la victoire : F.C.C. TSR Honda, Honda Endurance Racing, le YART Yamaha Official EWC Team, Trick Star Racing et le Penz13.com BMW Motorrad Team, qui pourrait devoir se passer de Lucas Pesek, blessé au pied.

Le Team Louit Moto 33 Traqueur est le meilleur représentant Superstock en 9e position devant le Team April Moto Motors Events, capable de jouer aux avant-postes avec Gregg Black, Matthieu Lagrive et Grégory Fastré, et le Maco Racing Team. Un groupe très compact de machines Superstock s’élanceront de la 12e à la 15e position : le Junior Team Le Mans Sud Suzuki, la Yamaha Viltaïs Experiences, le Team 3Art Yam’Avenue et le Tati Team Beaujolais Racing.

On notera au départ de ce 80e Bol d’Or la présence, en 39e position sur 55 équipages qualifiés, d’une équipe 100% féminine avec l’Américaine Melissa Paris, le Néerlandaise Jolanda Van Westrenen et les Françaises Muriel Simorre et Carole Goncalves.

Départ demain samedi à 15 h sur le Circuit Paul Ricard où la météo annonce un temps sec.

Grille provisoire de départ

La tension monte à 10 jours des 24 Heures Motos. 60 équipes ont rendez-vous au Mans pour cette deuxième manche du championnat du monde FIM EWC 2017-2018. L’enjeu est capital puisque, sur cette épreuve, 60 points peuvent être accordés à l’équipe la plus performante à l’arrivée dimanche 22 avril.

La tension monte à 10 jours des 24 Heures Motos. 60 équipes ont rendez-vous au Mans pour cette deuxième manche du championnat du monde FIM EWC 2017-2018. L’enjeu est capital puisque, sur cette épreuve, 60 points peuvent être accordés à l’équipe la plus performante à l’arrivée dimanche 22 avril.

Suivez le championnat FIM EWC partout et à tout moment. L’application mobile FIM EWC est disponible !

Le YART Yamaha a terminé les tests des 24 Heures Motos sur une note très encourageante. L’équipe officielle autrichienne est la seule à avoir bouclé un tour du circuit Bugatti sous la barre des 1’37.

F.C.C. TSR Honda France a dominé la première journée pré-tests 24 Heures Motos au Mans. 50 des 60 équipes engagées sur cette 2e manche du Championnat FIM EWC étaient présentes sur le circuit Bugatti malgré la pluie.

F.C.C. TSR Honda France a dominé la première journée pré-tests 24 Heures Motos au Mans. 50 des 60 équipes engagées sur cette 2e manche du Championnat FIM EWC étaient présentes sur le circuit Bugatti malgré la pluie.

Avec cinq constructeurs et trois manufacturiers au coude à coude, les 24 Heures Motos ouvrent largement le champ des candidats à la victoire. Tour d’horizon des favoris de la 41e édition qui sera disputée les 21 et 22 avril au Mans.

Avec cinq constructeurs et trois manufacturiers au coude à coude, les 24 Heures Motos ouvrent largement le champ des candidats à la victoire. Tour d’horizon des favoris de la 41e édition qui sera disputée les 21 et 22 avril au Mans.

A quatre mois des Suzuka 8 Hours, les équipes officielles japonaises sont déjà prêtes à en découdre. Après l’annonce Honda du retour du Team HRC à Suzuka, Kawasaki marque les esprits avec le retour de Jonathan Rea au Team Green.